Archives mensuelles : janvier 2016

Lettre du COMPOP

unnamed

Hausses de loyers

Appel à la vigilance des locataires

Lorsque la Régie du logement a publié ses estimations d’augmentation de loyer le 22 janvier dernier, le FRAPRU a publié un communiqué dans lequel il recommande la vigilance aux locataires. En effet, cette année les chiffres de la Régie sont tellement bas qu’il y a fort à parier que l’immense majorité des locataires gagneraient à s’armer d’une calculette pour estimer si leur propriétaire n’est pas en train d’essayer de les avoir. Du côté du BAIL, qui offrira le 3 février un atelier d’information au Centre Lucien-Borne, on invite les locataires à refuser toute hausse abusive de loyer.

Les estimations de la Régie

La Régie du logement estime que l’augmentation de loyer des logements dont le chauffage est payé par le locataire devrait être de 0,4% cette année tandis que celle des logements dont le chauffage est payé par les propriétaires devraient être de 0,7% pour les logements chauffés à l’électricité, de 0,2% pour ceux chauffés au gaz et de – 4,2% (oui, oui, négatif) pour ceux chauffés au mazout. Il s’agit là d’estimations générales qui peuvent varier passablement s’il y a eu des rénovations ou une hausse de taxe municipale. Dans tous les cas, il est recommandé de faire les calculs avec l’outil fourni par le Régie du logement ou de faire appel à un groupe communautaire comme le Comité populaire ou le BAIL.

Vous avez le droit de refuser une hausse de loyer

Rappelons que les locataires ont le droit de refuser une hausse de loyer qui serait abusive. Vous avez trente jours après la réception de votre avis de renouvellement pour accepter ou refuser la hausse. Pour refuser une hausse de loyer, il faut le faire par écrit, une absence de réponse étant considérée comme un oui. Il est recommandé d’envoyer la lettre par courrier recommandé ou de faire signer un reçu daté à votre propriétaire. Une fois le refus signifié, le propriétaire a trente jours pour s’entendre à l’amiable avec vous ou pour introduire, à ses frais, une cause en fixation de loyer à la Régie du logement.

Pour plus d’information sur les hausses de loyer, nous ne pouvons que vous conseiller d’assister à l’atelier donné par le BAIL le 3 février prochain à 19h au Centre Lucien-Borne (salle SS-210 C). Si vous avez des questions ou que vous avez besoin d’aide pour faire les calculs, vous pouvez appeler au Compop au 418-522-0454 et ça nous fera plaisir de vous aider.

Deux consultations en cours de la Ville de Québec

Deux consultations menées par la Ville de Québec sont actuellement en cours. Deux consultations qui touchent des préoccupations portées par le Comité Aménagement urbain du compop et à lesquelles nous vous invitons à participer.

Des travaux autour du centre Lucien-Borne

La Ville de Québec procédera à d’importants travaux de réfection souterraine durant l’année 2017 dans le secteur du Centre communautaire Lucien-Borne : chemin Sainte-Foy / rue Saint-Jean (entre la rue Sherbrooke et l’avenue Turnbull) et côte De Salaberry (entre la rue de la Tourelle et le chemin Sainte-Foy).

La Ville souhaite saisir l’opportunité de ces travaux pour revoir l’aménagement des rues et des trottoirs de ce secteur, incluant la place située devant le Centre communautaire Lucien Borne.

Deux façons de vous exprimer :
1.    Remplissez le questionnaire en ligne.
Date limite : 31 janvier 2016

2.    Participez à une rencontre de travail participative :
Mardi 2 février 2016, 19 h
École Joseph-François Perreault, salle des nations
140, chemin Sainte-Foy

La vision de la Ville sur les déplacements à vélo

Au cours de la dernière année, la Ville de Québec a procédé à la révision de son Plan directeur du réseau cyclable. Le fruit de ce processus est une nouvelle Vision des déplacements à vélo. La Ville souhaite aujourd’hui consulter les citoyens et les citoyennes pour s’assurer qu’elle a bien entendu leurs besoins.

Vous avez donc jusqu’au samedi 20 février 2016 pour remplir le sondage en ligne. Encore une fois, le comité Aménagement urbain vous invite à y participer.


Luttes sociales

Un plan de match qui continue

Y’a pas à dire : l’automne a été chargé au niveau des luttes sociales. D’ailleurs, d’autres actions se préparent déjà pour les prochaines semaines. Topo des actions qui nous attendent dans le prochain mois.


Le projet de loi 70 soulève la grogne- action dérangeante le 10 février

En effet, plusieurs organismes communautaires (dont le Compop) et des syndicats s’indignent contre ce projet de loi qui ouvre la porte à toute une série de mesures coercitives à l’aide sociale. En effet, de par ce projet, on veut obliger les nouvelles personnes prestataires qui ne sont pas contraintes sévères à l’emploi à embarquer dans des mesures d’employabilité sous peine de sanctions.

Du 27 janvier au 10 février se tiendra une consultation de la part du gouvernement sur le projet de loi. Dans ce contexte, la Coalition Objectif Dignité organisait le 27 janvier dernier une manifestation nationale. Cette même coalition appelle à une journée d’actions régionales pour le 10 février prochain.

À Québec, un action dérangeante se tiendra le 10 février. Pour plus d’informations ou pour donner votre nom parce que vous souhaitez y participer, n’hésitez pas à nous contacter.


Une semaine d’actions dérangeantes avec la Coalition Main rouge

Depuis son élection en 2014, le gouvernement de Philippe Couillard multiplie les coupures dans tous les domaines. Éducation, santé, programmes sociaux, personnes âgées, personnes malades, familles, personnes en difficultés, femmes, travailleurs et travailleuses… la majorité de la population écope et nos droits à la santé, à l’éducation et à la dignité sont bafoués.

Ces attaques à nos droits s’accompagnent de multiples hausses de tarifs et de frais en tous genre, qu’on nous demande d’assumer individuellement, qui font gonfler la facture et qui limitent l’accès aux services dont nous avons besoin.

Pendant ce temps, des banquiers, PDG de grandes entreprises, politiciens et médecins, amis du gouvernement Couillard, profitent du démantèlement de nos outils collectifs pour s’enrichir pendant que tous les autres s’appauvrissent. Maille par maille et sans scrupules, le Parti libéral est en train de détruire notre filet social.

Alors que l’équilibre budgétaire est à peine atteint, le gouvernement s’apprête à nous priver de revenus importants en baissant encore les impôts des entreprises et de certains particuliers. Pourtant, l’impôt est la façon la plus juste et la moins chère de financer les services dont nous avons tous besoin. Baisser les impôts, ça veut dire pour chacun.e de nous de payer beaucoup plus cher.

D’autres choix sont possibles !

C’est pourquoi, du 21 au 27 février prochain, la Coalition Main rouge appelle à une semaine d’actions dérangeantes. Bien sûr, la COalition pour la justice sociale de Québec et Chaudière-Appalaches organisera une ou des actions dans le cadre de cette semaine. d’autres actions auront aussi sûrement lieu.

Pour en savoir plus et pour vous impliquer

Le Compop tiendra son prochain Comité Luttes sociales lundi le 1er février à 19h30 dans nos locaux. N’hésitez pas à vous y joindre si ça vous intéresse !

Réserver des logements pour les touristes ? Ça suffit !


Un nouvel enjeu fait beaucoup jaser dans le quartier : les logements mis en location sur Airbnb. Qu’est-ce que Airbnb? À la base c’est un site web sur lequel on peut louer une chambre ou un appartement pour une courte période de temps. Théoriquement, il s’agit d’une alternative à l’industrie touristique permettant à monsieur et madame tout le monde de faire un peu de fric (ou d’en économiser). L’ennui c’est que le phénomène prend de l’ampleur et commence à miner la qualité de vie de bien des gens. Une première rencontre de réflexion a réuni une douzaine de personnes au Comité populaire le 25 janvier dernier.

À priori, personne n’a de problème avec le fait de sous-louer son chez-soi pour une courte période de temps quand on n’y est pas. Le problème c’est lorsque cela devient régulier et que des appartements sont retirés du marché locatif et transformés, illégalement, en résidence de tourisme ou appart-hôtel. Plusieurs cas de figure ont émergé dans la discussion. Il y a le propriétaire occupant qui, n’arrivant pas à louer un logement au 1er juillet, le met en location sur Airbnb, la compagnie à numéro qui achète un bloc, transforme les appartements en condos et les loue sur Airbnb en attendant de les vendre à la pièce, les propriétaires de condos qui ne les habitent plus et les louent de cette façon. La plupart du temps, la chose est sensée être temporaire mais, comme c’est très payant, le doute est permis. Selon une compilation de la permanence du Compop, il y aura en ce moment 83 logements entiers et 34 chambres dans le quartier annoncées pour des touristes sur Airbnb. Ça fait beaucoup.

Quel est le problème?

Il y a plusieurs problèmes avec l’expansion du phénomène Airbnb. Si on a beaucoup entendu les objections de l’industrie touristique et du gouvernement, ce ne sont pas celles préoccupant les membres du Compop. Avec Airbnb, on contourne allègrement le zonage et un consensus social important sur le fait que nous nous trouvons dans un quartier résidentiel et que si l’industrie touristique y a une place, elle doit être contrôlée et limitée. On assiste donc à une perte de logements à louer dans le quartier. Ce qui inquiète les personnes rassemblées le 25 janvier, c’est aussi l’impact que la pratique a sur le tissu social. On n’entretient pas le même genre de lien avec des gens de passage qu’avec des voisin-e-s. La pratique occasionne une perte de qualité de vie (bruit, va-et-vient, sentiment d’insécurité).  Finalement, comme on peut faire beaucoup plus de sous avec Airbnb qu’avec des locataires réguliers, on craint les impacts liés à la hausse sur les loyers et, à terme, sur les taxes de tout le monde.

Vers un plan d’action

À court terme, le c.a. du Comité populaire sera appelé à prendre officiellement position sur le phénomène. Ensuite, il a été convenu de lancer une grande campagne d’éducation et de sensibilisation pour informer les gens du problème et mobiliser les allié-e-s. Des actions collectives viendront en temps et lieu.

Écrivez-nous si vous voulez être tenu-e-s au courant et participer à un comité de mobilisation sur la question. Surveillez l’Infobourg pour un dossier complet sur la question.


 

Retour en images sur le mois de janvier 2016

Le 21 janvier dernier, une trentaine de membres des groupes du FRAPRU à Québec et de groupes alliés ont participé à la «bataille du trésor», une action symbolique sur le thème de la guerre des tuques, pour revendiquer la prolongation et la bonification du programme AccèsLogis. Merci à tout le monde qui a fait de cette action un succès. Notons qu’un bref article a été publié dans le Québec Express. Photo : Réal Michaud.

Le 27 janvier, à l’ouverture de la commission parlementaire sur le projet de loi 70, les actions ont commencé tôt avec des «jetés de bannières» réalisés par des groupes membres du RÉPAC. Photo : RÉPAC

Sur l’heure du midi, toujours le 27 janvier, plus de 300 personnes ont pris la rue pour dénoncer le projet de loi 70, le retour des mesures coercitives et les coupures à l’aide sociale. La manifestation était organisée par la Coalition Objectif Dignité. On reconnait sur la photo l’un des valeureux permanents de notre regroupement régional d’éducation populaire. Photo : Compop

Calendrier du mois de février

unnamed (1)
1er février, 19h30
Comité Luttes sociales
Au Compop

3 février, 19h
Atelier sur les hausses de loyer
Donné par le BAIL
Au Centre Lucien-Borne (salle SS-210C)

8 février, 17h45
Conseil d’administration
Au Compop

10 février
Action dérangeante
Contre le projet de loi 70
Contactez-nous pour plus de détails

Du 21 au 27 février
Semaine d’actions dérangeantes
Plus de détails à venir

24 février, 19h
Rencontre sur la relance de l’upop (à confirmer)
Au besoin, dans nos locaux

Nos solidarités militantes

Laboratoires de création documentaires
18 février 19h30
À la Nef

Voir Événement Facebook

Les neuf réalisatrices de la relève ayant participé aux Laboratoires de création documentaire de  SPIRA vous dévoilent enfin le résultat de leur travail lors de cette projection de leurs courts métrages. Vous pourrez y voir l’un des visages de la permanence du Comité populaire dans l’un des ces documentaires.

Venez prendre un verre et festoyer en leur compagnie !

Issus du patrimoine de Vidéo Femmes,  les Labos consistaient en une série d’ateliers orientés autour de la création documentaire, de la scénarisation jusqu’à la diffusion.

Entrée :
8$ – Général
6$ – Membres et étudiant-es
Gratuit – 12 ans et moins

Lettre du RÉPAC

Bonjour,

Plusieurs actions s’organisent dans les prochaines semaines. Afin de s’y démêler un peu, voici un topo des prochaines rencontres de comités. À vos agendas ! Une action s’organise le 10 février pour dénoncer le projet de loi 70 (voir les détails plus bas). On a besoin de vous !

Du côté des organismes communautaires :

À la rencontre régionale des organismes communautaires du 20 janvier, les organismes de Québec ont ciblé trois moments d’actions :

1-      Une action « dance-in » début février : Rencontre le mardi 2 février, 13h, au Répac (275, du Parvis)

2-      Une action durant la semaine d’actions dérangeantes du 21 février : Rencontre le jeudi 11 février, à 15h30, au Répac(275, du Parvis)

3-      Une action autour du dépôt du budget (autour de la mi-mars) : Rencontre le mardi 2 février, à 9h, à l’Acef de Québec (265 rue de la Couronne, bureau 210)

 

Du côté de l’aide sociale :

 Une Coalition régionale s’est mise sur pied en novembre, suite à l’annonce des nouvelles modifications à l’aide sociale. Si vous souhaitez vous joindre à cette coalition, la prochaine rencontre sera le lundi 15 février à 14h00 au 301 Carillon. Bienvenue à toutes et tous !

Action dérangeante le 10 février : Une action « surprise » s’organise le mercredi 10 février, journée qui marque la fin des audiences publiques sur le projet de loi 70. Cette action se tiendra en avant-midi. Vous devez être disponibles entre 9h30 et 12h00. Nous avons besoin de beaucoup de monde. Pour vous inscrire : envoyez-nous un courriel au RÉPAC (repac@repac.org) avant le 8 février 9h00 en mentionnant les noms des participantes et participants et leurs coordonnées. Nous vous donnerons plus de détails le mardi 9 février (lieu de rendez-vous, personne-contact, etc.).

02a170d6-b264-4f99-ad99-6e5eb0cf33f3

En espérant vous retrouver au détour d’un comité et d’une action,

L’équipe du RÉPAC

RÉPAC 03-12

275, rue du Parvis, bureau 312

Québec, Qc, G1K6G7

Tél: 418-523-4158

www.repac.org

Défi château de neige

 

Poster

En février 2014,  le Réseau H2GO de La Haute-Saint-Charles, inspiré de Fort en famille, s’est mobilisé afin de lancer la première édition du Défi Château de neige à Québec. Les membresdu Réseau H2GO souhaitaient offrir une occasion aux familles pour profiter des hivers Québécois par le plaisir du jeu extérieur. Après une première année où 200 familles se sont inscrites, le Réseau H2GO avait l’ambition d’en faire une initiative régionale. Pour cette raison, le Défi a été présenté à la Mobilisation régionale et locale pour les saines habitudes de vie, le poid et la santé qui a aussitôt eu un intérêt pour développer le projet.

carnaval

Quelques drapeaux et affiches sont disponibles au Centre Famille. Participez en famille à cette belle initiative. Il y a de beaux prix à gagner. Pour plus d’information cliquez sur ce lien:  http://defichateaudeneige.com/

 

Programmation du 2 février au 5 février

mamanBebe

Mardi : Café-discussion libre. Diner pasta offert. De 9h à 14h avec Ludivine et Guylaine.

 

Mercredi: Cuisines collectives: Fabrication de raviolis végé fait maison. Il reste 2 places. Des intéressés? De 9h à 14h avec Ludivine.

 

 

Jeudi :

Poterie: Nous continuons le façonnage et finition du trio d’épices. Pour faire de la poterie de façon libre, vous êtes les bienvenus. De 9h à 14h avec Guylaine.

Kangourou: Massage pour bébé et fratrie. Participez à un atelier de massage pour bébé avec Geneviève Demers.  Apportez un petit linge/serviette pour votre enfant. De 9h30 à 11h30 aux Loisirs Montcalm  (265 Réné-Lévesque Ouest).

Vendredi : Répit-parental – Éveil musical avec Stéphanie Jones à 10h20 et sortie au Parc, si la température nous le permet. Apportez des vêtements d’extérieur et une collation pour vos enfants. Réservez au CFHV durant la semaine. Places limitées.  S.V.P en cas d’annulation nous aviser le plus tôt possible.  De 9h à 12h avec Johanna.

Invitation Kaleidoscope : livres jeunesse pour un monde égalitaire

unnamed

 

Invitation spéciale

 

Vous êtes cordialement invitée au lancement de :

Kaleidoscope : livres jeunesse
pour un monde égalitaire

Un projet du Centre filles de la YWCA Québec

Le jeudi 25 février 2016
de 11h à 12h

Au Studio P de la Librairie Pantoute 280, rue Saint-Joseph Est

Merci de confirmer votre présence avant le 19 février à centrefilles@ywcaquebec.qc.ca

Le projet

Kaléidoscope, livres jeunesse pour un monde égalitaire est un projet porté par le Centre filles de la YWCA Québec qui a vu le jour dans le cadre de l’Entente spécifique sur la condition féminine dans la région de la Capitale-Nationale. Le but de Kaléidoscope est de faire la promotion de modèles et de comportements égalitaires chez les 0-12 ans à l’aide d’une vaste sélection de livres jeunesse présentée sous forme d’un répertoire Web.

L’éducation à l’égalité dès la petite enfance

Très tôt dans leur vie, on assigne aux enfants des rôles sociaux distinctifs reliés au fait d’être un garçon ou une fille. Certains comportements, souvent transmis et adoptés de façon inconsciente, sont l’expression de discriminations et d’inégalités entre les sexes. Afin de favoriser des représentations des filles et Invitation spéciale Vous êtes cordialement invité.e au lancement de : Kaleidoscope : livres jeunesse pour un monde égalitaire Un projet du Centre filles de la YWCA Québec Le jeudi 25 février 2016 de 11h à 12h Au Studio P de la Librairie Pantoute 280, rue Saint-Joseph Est Merci de confirmer votre présence avant le 19 février à centrefilles@ywcaquebec.qc.ca des garçons non-stéréotypés, et, du même coup, participer à la construction d’un monde plus égalitaire, la YWCA Québec, via l’équipe de son Centre filles, a fait une sélection de livres jugés exemplaires en matière d’éducation à l’égalité.

Des livres diversifiés

Parmi les 800 livres jeunesse recensés et analysés par les professionnels de recherche de l’équipe du Centre filles, 200 ont été sélectionnés. Ceux-ci renvoient à des styles littéraires, des thématiques et des images variés qui s’adressent aux jeunes, sans distinction de genre. Ainsi, les livres retenus proposent des réalités plurielles mettant en scène des personnages aux identités multiples. Des histoires parfois rocambolesques, tantôt drôles ou tristes, ou encore sujettes à de grandes réflexions, mais qui sortent les enfants des idées préconçues et des rôles réducteurs pouvant leur être associés en fonction de leur sexe, leur origine et leur orientation sexuelle par exemple.

Des livres accessibles Grâce à d’importants partenariats, les livres présents dans le Kaléidoscope seront accessibles dans le réseau des bibliothèque de la Ville de Québec et à la Librairie Pantoute. Pour en savoir plus et discuter avec les différentes personnes impliquées dans Kaleidoscope, soyez des nôtres le 24 février prochain !

Cordialement,

Chantal Gariépy

Coordonnatrice du Centre filles

ywca

La bataille du trésor

  03e8c9dd-4722-45db-a6c8-025f6a7bdac3

 Invitation à une action théâtrale et symbolique
(dans le cadre de la semaine d’actions pour la survie d’AccèsLogis)

Le budget de 2015-2016 du gouvernement libéral prévoyait le financement de deux fois moins de logements sociaux que ce qui était annoncé lors du budget de 2014-2015 dans le cadre du programme AccèsLogis (soit 1500 par an au lieu de 3000). À la place, le ministre des Finances, Carlos Leitão, a plutôt opté pour l’ajout de 5800 unités de supplément au loyer en cinq ans. Tout indique que ces suppléments passeront presque tous par la location de logements privés vacants.

C’est maintenant la survie même du programme AccèsLogis qui est menacée.

Or, il s’agit actuellement du seul programme au Québec qui:

  • offre une solution permanente aux problèmes de logements;
  • augmente l’offre de logements locatifs dans les milieux où il en manque;
  • améliore la qualité des habitations;
  • aide à revitaliser des milieux de vie ou à lutter contre la «gentrification»;
  • permet aux locataires d’exercer davantage de contrôle sur leurs conditions de logement;
  • échappe à la logique du profit.

Le gouvernement québécois doit maintenir le programme Accès-Logis mais aussi l’améliorer afin de permettre le développement de nouveaux logements sociaux en plus grand nombre partout au Qué-

Convaincre le gouvernement Couillard d’ici le prochain budget ne sera pas une tâche facile. Il sera en effet impossible d’y parvenir sans une très forte mobilisation et une résistance de tous les instants !

À Québec, les groupes du FRAPRU vous convient à une action symbolique et théâtrale jeudi le 21 janvier 2016. Rendez-vous à 10h30 devant le 875 Grande-Allée est.

Au plaisir de vous y retrouver.

Nicolas Lefebvre Legault,
pour la permanence du Comité populaire

  Site web | Page   Facebook/Courriel

Calendrier du compop

20 janvier -19h
Rencontre de relance de l’Université populaire

21 janvier -19h
Comité aménagement urbain

25 janvier – 19h
Soirée de réflexion sur Airbnb

Comme première activité de la rentrée, on vous propose une soirée de réflexion sur l’hôtellerie illégale. En effet, de plus en plus de personnes nous abordent au sujet de l’impact de plate-formes web telles que Airbnb sur la qualité de vie et le parc de logements locatifs dans le quartier.

L’objet de la soirée est de réfléchir ensemble sur les enjeux que soulève cette nouvelle pratique, les façons d’y faire face et d’en neutraliser les effets négatifs. Cette réflexion se tiendra dans nos locaux au 780, rue Sainte-Claire, le lundi 25 janvier à 19h00. On vous y attend !

26 janvier – 16h30
Comité de rédaction de l’Infobourg.

Nos solidarités militantes

Contre le projet de loi 70 !
Manifestation à Québec le 27 janvier
11h30 – Jardin Jeanne d’Arc sur les Plaines (à côté du Concorde) Voir Événement Facebook

Le 27 janvier prochain débuteront les audiences publiques sur le projet de loi no.70 (PL70) modifiant l’aide sociale. La Coalition Objectif Dignité y sera! Manifestation nationale à Québec suivie d’un rassemblement devant l’Assemblée nationale.

Le PL70 veut imposer, aux personnes sans contrainte sévère à l’emploi qui font une première demande d’aide sociale, des mesures d’employabilité obligatoires assorties de pénalités financières. Le gouvernement doit plutôt miser sur des mesures volontaires, adaptées et accessibles pour permettre aux personnes d’accéder à un emploi, tout en valorisant les programmes de participation citoyenne.

 

Programmation du 26 au 29 janvier 2016

 enfantMardi : Café-discussion:  Échange de vêtements. Apportez des vêtements en bon état qui selon vous, plaira à d’autres membres. De 9h à 14h avec Ludivine et Guylaine.

Mercredi : Cuisines collectives: Inscription et planification de l’horaire. Des places encore disponibles. Contactez Ludivine pour vous inscrire. De 9h à 14h avec Ludivine.

Jeudi :

Poterie – Jeudi prochain aux ateliers de poterie, on continue le façonnage d’un tio d’épices, technique du pot pincé. C’est encore le temps de vous joindre à nous. Apportez votre lunch. De 9h à 14h avec Guylaine.

Kangourou – Soupe et boules de neige : Venez découvrir ces curieux légumes dans ma soupe. De 9h30 à 11h30 au Loisirs Montcalm  (265 Réné-Lévesque Ouest).

Vendredi : Répit-parental – Éveil musical avec Stéphanie Jones à 10h20. Apportez une collation pour vos enfants. Réservez au CFHV durant la semaine. Places limitées. De 9h à 12h avec Johanna.

Samedi en famille: »comme à la maison » et » patinage place d’Youville » de 9h30 à 15h00.

Un samedi par mois le Centre Famille vous invite à vous rassembler, pour  jouer, bouger, manger,ou simplement pour partager de bons moments ensemble. Ce samedi rendez-vous au CF de 9h30 à 13h00 pour un brunch familial pot luck. Apportez fruits, jus et autres délices à partager. Pancakes offerts. Ensuite départ du centre à 13h00 pour la place d’Youville pour aller patiner.

La lettre du COMPOP

 

acces_logis

On repart l’année … en militant pour le logement social

En ce début de nouvelle année, quoi de mieux qu’une action pour exiger plus de logement social avec le programme Accès-Logis !

Le budget de 2015-2016 du gouvernement libéral prévoyait le financement de deux fois moins de logements sociaux que ce qui était annoncé lors du budget de 2014-2015 dans le cadre du programme AccèsLogis (soit 1500 par an au lieu de 3000). À la place, le ministre des Finances, Carlos Leitão, a plutôt opté pour l’ajout de 5800 unités de supplément au loyer en cinq ans. Tout indique que ces suppléments passeront presque tous par la location de logements privés vacants.

C’est maintenant la survie même du programme AccèsLogis qui est menacée.

Or, il s’agit actuellement du seul programme au Québec qui:
– offre une solution permanente aux problèmes de logements;
– augmente l’offre de logements locatifs dans les milieux où il en manque;
– améliore la qualité des habitations;
– aide à revitaliser des milieux de vie ou à lutter contre la « gentrification »;
– permet aux locataires d’exercer davantage de contrôle sur leurs conditions de logement;
– échappe à la logique du profit.

Le gouvernement québécois doit maintenir le programme AccèsLogis mais aussi l’améliorer afin de permettre le développement de nouveaux logements sociaux en plus grand nombre partout au Québec.

Convaincre le gouvernement Couillard d’ici le prochain budget ne sera pas une tâche facile. Il sera en effet impossible d’y parvenir sans une très forte mobilisation et une résistance de tous les instants !

Dans les différentes régions du Québec des actions se tiendront du 18 au 22 janvier 2016, à l’occasion d’une semaine d’actions régionales du FRAPRU pour défendre le logement social.

À Québec, on se donne rendez-vous jeudi le 21 janvier à 10h30 devant le Conseil du Trésor (875 Grande-Allée Est) pour vivre « La bataille du Trésor », inspirée de la Guerre des Tuques. Une action symbolique qui promet !

Dans la même semaine, le 20 janvier, le BAIL organise aussi une action concernant le contrôle des loyers dans l’avant-midi. Vous pourrez avoir plus d’informations sur cette action en consultant leur page Facebook.

 

th

Une soirée de réflexion sur l’hôtellerie illégale
Comme première activité de la rentrée, on vous propose une soirée de réflexion sur l’hôtellerie illégale. En effet, de plus en plus de personnes locataires et de propriétaires utilisent des plate-formes web telles que Airbnb et autres dérivés.

Le Comité populaire souhaite avoir une réflexion avec ses membres sur les enjeux qui nous préoccupent face à cette « nouvelle » vogue :

  • Les enjeux liés au parc locatif;
  • Les enjeux liés à la vie de quartier;
  • Les solutions possibles et/ou la position que devrait avoir le Comité populaire sur cette question.

Cette réflexion se tiendra dans nos locaux au 780, rue Sainte-Claire, le lundi 25 janvier à 19h00. On vous y attend !

Programmation du 19 au 22 janvier 2016

 

 

kangourou Mardi : Café-discussion Libre– . Avez-vous envie de discuter d’un sujet en particulier ? Amenez vos suggestions et faites place aux échanges. De 9h à 14h avec Ludivine.

Mercredi : Rencontre des cuisines collectives. Si vous voulez vous inscrire ou connaître plus au sujet des cuisines, c’est l’occasion en or pour le faire. Apporter des recettes à partager. De 9h à 14h avec Ludivine.

Jeudi :

Poterie – Jeudi prochain aux ateliers de poterie, on commence le façonnage d’un tio d’épices, technique du pot pincé. Apportez votre lunch. De 9h à 14h avec Guylaine.

Kangourou –SPÉCIAL RENTRÉE. Venez fêter avec nous le début de cette nouvelle saison. Surprises au rendez-vous. De 9h30 à 11h30 au Loisirs Montcalm (265 Réné-Lévesque Ouest)

Vendredi :  Répit parental – Fleurs enneigées. Sortie au Parc prévue si la température nous le permet. Apportez une collation pour vos enfants. Réservez au CFHV durant la semaine. Places limitées. De 9h à 12h.